On entend dans un songe prophétique des paroles claires et distinctes, sans voir celui qui les prononce.

(Maïmonide, 124 - "L'âme" - 4e degré)

(*)